Mamita des Montagnes


Nourrir la vie, transmission de femmes à femmes.


« Nul homme ne peut rien vous apprendre
si ce n’est ce qui repose à demi endormi dans l’aube de votre connaissance. »

Khalil Gibran

La Lettre de Mamita


Pourquoi une lettre ?

Pour honorer  le rythme naturel des âges de la vie. Le mien est celui de l’automne, temps de cueillette, de redistribution, de partage.

Se nourrir juste, se soigner avec des remèdes naturels, j’y crois.

L’auto-guérison, un programme inscrit dans le corps, j’y crois.

Prévenir plutôt que guérir, c’est tout un réapprentissage de notre corps, c’est possible, j’y crois.

L’insurrection devant la déchéance, les maladies de civilisation et la mauvaise hygiène de vie : une urgence !

Ce en quoi je crois, je l’ai expérimenté depuis très longtemps et continue de le faire.

Cette lettre est ma petite goutte d’eau à l’image du colibri.

Pour certains, elle apportera des informations précieuses. Si vous êtes de ceux là, transmettez-la à votre tour. Et, apportez vos propres témoignages.

Pour d’autres, elle n’aura pas d’écho. Dites-le moi tout simplement et vous ne la recevrez plus.

Belle et fertile journée à vous !  

Ljiljana


ARCHIVES

     La lettre du Printemps 2015  (PDF)

     La lettre de l’automne 2015 (PDF)

     La lettre de l’hiver 2015 (PDF)

     La lettre du printemps 2016 (PDF)

     La lettre de l’été 2017 ( PDF)

     La lettre du Printemps 2017 (PDF)